Richesse

Ce menu contient 3 textes "fondateurs" du mouvement dans les pages La consommation civique,  Richesse et qualité de vieRépartir les richesses. Ces 3 textes portent respectivement sur :

- la consommation civique, c'est-à-dire la consommation de produits Made in France. Elle constitue le premier pilier du civisme économique auquel ce mouvement appelle les Français.

- une conception de la richesse fondée sur la qualité de la vie et la préservation de l'environnement, qui s'inscrit dans une vision "écologiste" de la prospérité et aboutit à des propositions de politiques économiques alternatives à celles menées aujourd'hui.

- une conception de la répartition de la richesse, qui tente de réconcilier aspiration à l'égalité entre les citoyens, et reconnaissance du mérite social. Cette réconciliation est la définition de ce que pourrait être une société "juste", qui dépasserait les clivages idéologiques traditionnels entre gauche et droite. Les conséquences en terme de politiques publiques des principes énoncés dans ce texte sont aussi présentées.

 

Les textes ont été écrits en 2013. Certaines données chiffrées ont pu être mise à jour depuis. 

Richesse et qualité de vie

L'absence de croissance conduit à rechercher un développement fondé sur les activités locales, environnementales et la satisfaction des besoins fondamentaux.

Répartir les richesses

Répartir plus justement les richesses suppose d'établir un Reste à vivre après dépenses contraintes, suffisant pour chacun et plus élevé pour les travailleurs.

La consommation civique

Consommer davantage de produits majoritairement fabriqués en France permettrait la reprise de la croissance économique pour un effort modéré des ménages.